Photo d'illustration d'archives
Photo d'illustration d'archives Photo d'illustration d'archives
Publié le 01 juillet 2006

L’Etat de Vaud s’engage

L’Agenda 21 d’une collectivité est un programme qui donne les structures et les moyens pour s’orienter vers un développement durable. Ceci en vue d’agir en prenant en compte le niveau local autant que le global, le court terme autant que le long terme, et de considérer à la fois l’efficacité économique, l’équité sociale et la préservation de l’environnement.

Introduit comme un des principes guidant le Canton, le Conseil d’Etat démontre que le développement durable n’est pas un projet supplémentaire répondant à un besoin passager. Au contraire, il doit être intégré dans la structure de conception des projets et de décision du pouvoir politique.

Concrètement, de nombreux services intègrent déjà les principes du développement durable. Qu’il s’agisse, d’économie d’énergie lors de la construction ou la rénovation d’immeubles, de l’introduction de critères de développement durable dans les marchées publics ou les concours d’architecture, ou encore de la sensibilisation des employés, le changement est amorcé.

Le programme prévoit, en outre, l’élaboration d’un set cantonal d’indicateurs de développement durable pour l’automne et la promotion au sein des services de l’outil d’évaluation «La boussole du développement durable».

Aujourd’hui, la démarche cantonale, peut inspirer les communes, responsables de la mise en œuvre locale des principes du développement durable.

Promouvoir la qualité de la vie

La ville de Lausanne a réaliser un projet Quartiers 21 qui s’inscrit dans la politique de développement durable, Agenda 21. Cette démarche participative permet aux Lausannoises et aux Lausannois de s’engager en faveur d’une mise en valeur de la ville et de ses quartiers comme lieux de vie, d’habitation et de travail.

La communication et la concertation sont privilégiées pour permettre d’identifier les problèmes ressentis par la population, leurs enjeux et les solutions à envisager sous l’angle de la solidarité sociale, de l’essor économique et du respect de l’environnement.

Quartiers 21 a pour objectif principal la garantie de la qualité de vie à long terme grâce à un développement urbain durable. Mais il n’y a pas de qualité de vie sans échange et collaboration.

Grâce à la démarche participative, Lausanne verra s’instaurer un véritable partenariat entre la population, les autorités et l’administration.

Pour la conception et la mise en œuvre de Quartiers 21, la délégation municipale s’appuie sur un groupe technique formé de représentants de l’administration communale, de l’agence ecos – spécialisée dans le développement durable des processus participatifs pour l’économie, l’environnement et la société – et de la Communauté d’études pour l’aménagement du territoire (C.E.A.T.).

 


Secrétariat général du DINF (SG-DINF)

Le canton peut soutenir la mise en place de votre Agenda 21

L’Unité cantonale de développement durable regroupe aujourd’hui trois collaborateurs spécialisés. Elle peut offrir un soutien aux communes en les conseillant et les informant dans le cadre des processus d’intégration du développement durable.

L’Unité joue, notamment, un rôle de relais entre les offices fédéraux, les services de l’administration cantonale et les communes en matière de développement durable.

L’Office fédéral du développement territorial coordonne les différentes démarches suisses.

Contact:

Viviane Keller, UDD-SG-DINF, 021/316 73 24