Préserver et favoriser la biodiversité dans les espaces verts de bords de routes

Les zones vertes de bords de routes représentent une opportunité de favoriser la biodiversité. En effet, elles constituent des zones de migration de la faune et de dispersion de la flore. La biodiversité peut y être valorisée partout où un entretien intensif pour assurer la sécurité ne doit pas être garanti.

Orchidée et coronille bigarrée sur un talus de route (photo n+p biologie)
Orchidée et coronille bigarrée sur un talus de route (photo n+p biologie) Orchidée et coronille bigarrée sur un talus de route (photo n+p biologie)
Publié le 21 septembre 2021

L’état de la biodiversité est préoccupant en Suisse où une forte proportion d’espèces est menacée. Fort de ce constat, le Conseil d’Etat a adopté un plan en faveur de la biodiversté portant sur la période 2019-2030. Une de ses mesures vise à préserver et renforcer la biodiversité le long des routes. Ainsi la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR) a instauré un mode d’entretien différencié de ses zones vertes comprenant notamment l’abandon des produits phytosanitaires, le respect d’un calendrier de fauche mieux adapté à la flore et à la faune ainsi que des mesures de lutte contre les végétaux exotiques envahissants et contre les plantes problématiques pour l’agriculture.

Afin de renforcer la cohérence des actions engagées par les collectivités publiques, le Canton invite les Communes à mettre en œuvre un entretien de leurs zones vertes en faveur de la biodiversité et à marquer cet engagement en adhérant à la «charte des talus de routes».

Trois axes fondamentaux

En adhérant à la charte, la Commune s’engage à

  1. renoncer à l’utilisation de tous types de produits phytosanitaires
    Les substances bioactives contenues dans les produits phytosanitaires peuvent avoir des effets indésirables sur la santé humaine, l’environnement, la faune et la flore. Par précaution et exemplarité, la Commune interdit sur tout son réseau routier l’utilisation des produits phytosanitaires, même pour un traitement «plante par plante».
     
  2. préserver et promouvoir la biodiversité
    Libres de toute contrainte de productivité agricole, les bords de routes constituent des corridors de migration pour la petite faune et de dispersion pour la flore. Ces espaces abritent aussi souvent des espèces menacées et rares. En les entretenant de manière écologique et différenciée, la Commune participe à la conservation de la biodiversité. Certaines mesures peuvent par ailleurs constituer un gain de temps (zones refuges, par exemple).
     
  3. lutter contre les plantes exotiques envahissantes et celles problématiques pour l’agriculture
    Dans l’intérêt de la biodiversité, l’agriculture, la santé humaine et la sécurité des infrastructures, il est nécessaire de lutter contre ces plantes. Très concurrentielles, elles aiment les milieux perturbés et colonisent souvent les bords de routes.

Cours pratiques

Afin de soutenir les Communes dans leurs démarches et leur offrir des solutions techniques concrètes dans ces domaines, la Direction générale de l’environnement propose les cours pratiques suivants, qui se font chaque année au Centre d’éducation permanente (CEP) :

Ces cours s'adressent principalement au personnel communal en charge de l'entretien des espaces verts, des cours d'eau et des talus, mais aussi aux membres des législatifs et exécutifs communaux en charge ou intéressés par la nature dans l’espace construit, la planification de l'urbanisme et des constructions.

 


Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR), Division entretien
Direction générale de l’environnement (DGE), Division biodiversité et paysage

Pour adhérer à la charte

Une page web donne toutes les informations utiles aux Communes intéressées à adhérer à la charte :

www.vd.ch/charte-talus-routes

Vous inscrire aux formations

Centre d'éducation permanente (CEP)
Retrouver toutes nos formations sur le catalogue de formation "L'Etat pour les communes"

Renseignements complémentaires

Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR)
Division entretien
Tel.: 021 316 70 40 – info.dgmr@vd.ch

Direction générale de l’environnement (DGE)
Division biodiversité et paysage
Tel.: 021 557 86 30 – info.faunenature@vd.ch