Les communes disposent d'un nouvel outil pour protéger durablement les eaux souterraines en forêt

Les forêts jouent un rôle essentiel dans l’approvisionnement en eau potable : les eaux souterraines issues des bassins versants forestiers présentent le plus souvent une qualité telle qu’elles peuvent être consommées sans traitement préalable. Une boîte à outil vient d’être mise à disposition des communes pour préserver cette exceptionnelle capacité de filtration. Elle permet aux Municipalités de créer une relation durable entre leurs services des eaux et des forêts.

Photo d'illustration d'un cours d'eau en forêt
Photo d'illustration d'un cours d'eau en forêt Photo d'illustration d'un cours d'eau en forêt
Publié le 25 juin 2018

Un projet Interreg mené de 2008 à 2012 sur plusieurs sites en France et en Suisse a mis en évidence le rôle essentiel joué par les forêts dans la filtration de l’eau ainsi que la très haute qualité des eaux souterraines issues de bassins versants forestiers. Ce projet a également souligné l’utilité d’établir des partenariats entre les exploitants des forêts et les distributeurs d’eau potable afin de protéger durablement cette précieuse source d’approvisionnement. C’est sur la base de ces travaux que la Chambre des bois de l’Ouest vaudois (CBOVd), en collaboration avec le groupement forestier de la Serine (AGFORS), a développé une boîte à outils destinée à faciliter le développement de partenariats entre les propriétaires forestiers et les distributeurs d’eau.

Une boîte à tout faire

Sous le slogan «Je filtre, tu bois», cette boîte à outils s’avère est constituée de nombreux documents permettant d’établir un partenariat, de mettre en relation les acteurs de terrain des eaux et des forêts, de communiquer et d’intégrer les mesures particulières de gestion des zones de protection des captages d’eau potable en forêt dans la planification forestière. Elle est ainsi composée d’un catalogue de mesures potentielles, du contrat type, de supports de communication variés et de propositions de texte pour la planification forestière.

Des conventions déjà signées

Ce projet a déjà permis la signature par l’AGFORS de trois conventions avec le Service Intercommunal de Distribution d’Eau potable de Rolle et environs (SIDERE), la Commune de Bassins et la Commune de Marchissy. L’établissement, sur une base volontaire, de ces conventions est d’autant plus intéressant qu’il répond aux principaux cas de figure rencontrés dans le canton de Vaud en matière de propriété forestière et de distribution de l’eau. C’est dire que ces outils peuvent être adoptés directement par d’autres communes et élargis à d’autres régions du territoire vaudois.

Une reconnaissance pour le travail des forestiers

Ce projet pilote a bénéficié du soutien et de la collaboration des services de l’Etat, notamment du Département du territoire et de l’environnement et du Service de la consommation et des affaires vétérinaires ainsi que d’une aide financière de la Confédération. Il permet au monde forestier d’être reconnu comme un acteur à part entière du cycle de l’eau et de valoriser des prestations forestières en synergie avec les efforts faits par les services de distribution d’eau potable pour offrir aux consommateurs une eau de grande qualité.

 


Direction générale de l'environnement (DGE),
direction de l'énergie

Photo des carafes d'eau proposées par la boîte à outilsLa boîte à outils propose notamment des supports de communication, parmi lesquels des carafes d’eau.

Lien utile :

La boîte à outils est disponible sous: www.jefiltretubois.ch

Informations complémentaires :

Direction générale de l’environnement (DGE)
Inspection cantonale des forêts (DGE-FORET)
M. Eric Treboux, inspecteur des forêts, 14e arrondissement
Courriel: eric.treboux@vd.ch