Alain Turatti, nouveau directeur général du territoire et du logement

Le 1er juin dernier, Alain Turatti a pris les rênes de la Direction générale du territoire et du logement (DGTL). Rencontre avec le Lutryen quelques jours après son entrée en fonction.

Lavaux, un territoire cher à Alain Turatti, Lutryen d'origine (©DCARLIER) Lavaux, un territoire cher à Alain Turatti, Lutryen d'origine (©DCARLIER)
Publié le 19 juin 2023

M. Turatti, comment se passent ces premiers jours à la DGTL ?

Tout se déroule pour le mieux, merci ! Je ne vous cache pas qu’il faut prendre le train en marche, qui roule à un rythme soutenu ! Les dossiers sont nombreux, la fonction, que je découvre avec intérêt et curiosité, très prenante. Mes journées sont longues et mes nuits peuplées de défis, mais surtout d’idées de solutions ! Heureusement, je suis parfaitement entouré et remercie la DGTL pour son accueil et soutien.

Le fait d’avoir déjà travaillé pour l’administration cantonale facilite-t-il les choses ?

Oui, sans aucun doute. Je connais bien le fonctionnement de l’administration à la suite de mon passage au service du logement entre 2003 et 2007. Mais le cadre de travail a évolué, la plupart des personnes a changé. Je dois donc retrouver mes marques, entrer dans les nombreux dossiers et projets menés par la DGTL afin de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice. Cela dit, je n’entre pas en terres inconnues car je connais bien la réalité des communes en matière d’aménagement du territoire car, tout au long de mon parcours dans le secteur privé, j’ai été en contact avec elles.

Quels sont justement les principaux projets en cours ?

La DGTL assure au quotidien de nombreuses prestations pour les communes et la population vaudoises, afin de contribuer au développement socio-économique du canton. De l’examen des projets de planification territoriale au traitement des demandes de permis de construire, en passant par les activités de mensuration officielle et celles de la promotion et préservation du logement, nous évoluons sur un large spectre. Dans ces différents domaines, nous essayons d’améliorer nos pratiques et procédures pour gagner en efficacité. Plusieurs projets sont en cours à ce niveau, comme la refonte des systèmes d’information des permis de construire et des bâtiments. Nous travaillons également sur la révision complète du plan directeur cantonal, document majeur pour un développement territorial harmonieux et conforme aux attentes de la population et de l’économie.

La DGTL est également impliquée dans des projets infrastructurels nécessitant une planification spécifique, qui sont essentiels à l’attractivité du canton. Je pense à la réalisation prochaine de gymnases, au développement de zones d’activités, de prisons ou encore à la protection de sites remarquables comme Lavaux.

La DGTL subit parfois les foudres des communes ou des propriétaires. Comment y remédier ?

Quand on doit appliquer la loi, ce qui est le rôle d’une administration cantonale, on fait parfois des mécontents, c’est inévitable ! A mes yeux, il est surtout important d’être très clair dès le début d’une procédure ou d’un projet, et de se montrer cohérent sur la durée.

Dans les différentes prestations que nous délivrons, nous devons travailler main dans la main avec nos partenaires et porteurs de projets, que ce soient les communes ou les privés. Il est également important d’apporter des réponses rapides quand nous sommes sollicités, de soigner l’information et la communication et d’être orientés solution quand le cadre légal le permet. Mon côté entrepreneurial doit me permettre d’appréhender ces défis, notamment le respect des délais et de responsabilisation, avec pragmatisme et bon sens.

Quels sont vos liens avec le canton de Vaud ?

Je suis Vaudois d’origine, Lutryen plus précisément ! J’ai vécu mes 30 premières années dans ce splendide bourg viticole. Puis la passion de la montagne et de la neige m’a fait rejoindre le canton voisin du Valais, où j’ai passé plus de 15 ans dans des bureaux d’aménagement du territoire, tant pour des questions de planifications communales que pour résoudre l’épineuse question des résidences secondaires. De retour en terres vaudoises, je me réjouis de mettre mon expérience au service de ce canton qui m’est cher et surtout de retrouver des clubs de football au sommet de la hiérarchie !

Alain Turatti, Directeur général du territoire et du logementAlain Turatti, Directeur général du territoire et du logement (© Henri Diagne)

CV express

1974: Naissance à Lutry

2002: Diplôme en géographie, Université de Fribourg

2003-2007: Chef de projet au service du logement de l’Etat de Vaud

2007-2011: Aménagiste au sein du bureau d’aménagement du territoire Arcalpin à Sion

2011-2015: Chef de projet à la Communauté des intérêts des Alpes vaudoises (CITAV) à Aigle

2016-2023: Directeur et partenaire du bureau d’aménagement du territoire AGORA-plan à Sion

 


Direction générale du territoire et du logement (DGTL)

Contact

Direction générale du territoire et du logement (DGTL)
Av. de l’Université 5 - 1014 Lausanne
info.dgtl@vd.ch