Étude cantonale sur la logistique du transport de la production betteravière vaudoise

Avec plus de 25% du volume de betteraves produites en Suisse et environ 1000 planteurs, le canton de Vaud est le premier producteur de betteraves du pays. Sucre Suisse SA exploite les deux seules sucreries en Suisse, la première à Frauenfeld et la seconde à Aarberg. Compte tenu de l’importance de ce secteur pour l’agriculture vaudoise, l’Etat de Vaud possède plus de 7% du capital action de Sucre Suisse SA.

Photo d'illustration d'archives
Photo d'illustration d'archives Photo d'illustration d'archives
Publié le 27 mars 2015

Le canton de Vaud compte environ 30 points de chargement de betteraves répartis sur son territoire. Les betteraves sont généralement acheminées par tracteur vers ces points de chargement ferroviaire, puis par train vers les deux sucreries. Le transport par camion du champ aux points de chargement est également pratiqué. Dans certains cas, sur les lignes à moindre fréquentation, le chargement des betteraves se fait directement dans les wagons depuis les champs. Afin de diminuer les coûts de production du sucre suisse, les sucreries cherchent à réduire les coûts de transport qui représentent jusqu’à 27 francs la tonne, soit un montant qui s’approche du prix payé aux producteurs pour la betterave.

Dans le domaine des transports ferroviaires, le développement du trafic voyageurs et marchandises réduit les sillons à disposition. La mise aux normes des infrastructures ferroviaires remet en cause certaines rampes de chargement de betteraves. En effet, les investissements nécessaires sont très élevés par rapport à la durée des campagnes de récolte de betteraves et à la spécialisation de ces installations qui ne peuvent être utilisées pour d’autres marchandises. C’est pourquoi le Service de l’agriculture et la Direction générale de la mobilité et des routes ont décidé de financer en 2015 une étude de ces questions qui a été confiée au Bureau Biolconseil sàrl.

L’objectif de cette étude vise à permettre à la filière de production de betteraves d’améliorer sa compétitivité, sous l’angle de la diminution des coûts de transport, et ainsi de pouvoir maintenir, voire d’augmenter le volume de la production vaudoise, en particulier dans les régions de production les plus éloignées des sucreries. Ce mandat doit également permettre aux pouvoirs publics une planification des infrastructures et l’examen des divers soutiens publics à prévoir pour la nécessaire adaptation des infrastructures dévolues au chargement des betteraves dans le canton Vaud.

De nombreuses communes sont ou seront directement concernées par les résultats de cette étude et par une coopération qui s’avérera essentielle pour le succès de la mise en œuvre des options qui seront finalement retenues.

Par conséquent, ces communes seront contactées durant la deuxième phase de projet pour donner leur position sur les infrastructures situées sur leur territoire et sur leur éventuel développement.

 


Service de l'agriculture (SAGR)

Photo de tracteurs
Patrick Morandi, www.photo-train.chPatrick Morandi, www.photo-train.ch

Renseignements

SAGR - Service de l’agriculture

Vincent Desaulles
SAGR - Service de l’agriculture
vincent.desaulles@vd.ch
Tél. 021 316 62 04